Portrait d'une jeune femme qui a #LaBougitude !

26 Avril 2017
Du haut de ses 25 ans, Marine saisit chaque opportunité pour découvrir le monde, ses cultures et ses habitants : au pair en Australie, stage au Pérou, SVE en Pologne, vacances à Madagascar, voyage...

 

Peux-tu résumer ton parcours ?

Je m’appelle Marine, j’ai 25 ans j’habite actuellement à Paris. Je viens de région parisienne où j’ai effectué ma scolarité jusqu’au lycée. Ensuite j’ai fait un BTS MUC en alternance sur Paris, puis j'ai fait une Licence Action Sociale et de Santé en Bretagne. Un parcours que j’ai entrecoupé de projets et de voyages à l’étranger.

 

D’où te vient ce goût pour l'étranger ?

Je pars en colonies de vacances depuis mes 3 ans, cela m’a permis de découvrir de nombreux endroits en France. Un voyage scolaire en Grèce au collège et une colonie de vacances en Espagne un peu plus tard m’ont définitivement donné l’envie d’aller plus loin. Je ne prétends pas avoir tout vu ici mais j’avais besoin de dépaysement. La première fois que je suis partie seule à l'étranger, c'était dans le cadre d’une colonie de vacances aux Baléares. J’avais 17 ans à l'époque et j’ai vraiment apprécié la liberté que cela m’a procuré, les rencontres que j’ai fait, etc. J’ai compris que ce n’était que le début et que j'avais encore tout à découvrir.

 

Pour toi, l'étranger c'est synonyme de quoi ? 

Habitudes de vies, valeurs et cultures différentes qui, si on prend la peine de s’y intéresser (et ça en vaut le coup !) nous ouvrent l’esprit. Ces expériences m’ont aussi beaucoup appris sur moi-même, connaître mes limites et pouvoir les repousser. J’ai fait des rencontres inoubliables de personnes venant des quatre coins du monde... Voyager est ma plus grande motivation, j'ai toujours en tête une prochaine destination de vacances ou un projet à l'étranger.

 

Préfères-tu partir seule ou accompagnée ? 

Je dirais partir accompagnée car je trouve que c'est important de partager ces moments au bout du monde, et bien sûr il y a un côté rassurant. Cependant, l’idée de partir seule me trotte de plus en plus en tête, et ne saurait tarder à se concrétiser… 

 

Comment finances-tu tes voyages ? 

Je travaille depuis mes 16 ans (babysitting, jobs d’été), j’ai mis de l’argent de côté au cours des 2 années en alternance dans le cadre de mon BTS et j’ai surtout fait en sorte de partir dans le cadre de programmes qui, sans être toujours rémunérés, ne me demandaient pas de financement important car l’essentiel était pris en charge (au pairservice volontaire européen, stage grâce à une aide départementale...).

 

Peux-tu énumérer tes expériences de mobilité ?

Je suis partie en tant que jeune fille au pair en Australie, en stage dans une crèche au Pérou pendant ma Licence ainsi qu’en service volontaire européen en Pologne. J'ai profité de ces expériences pour visiter les pays voisins, la Thaïlande et les pays de l’Europe de l’Est. Je suis partie à Madagascar cet été avec une personne rencontrée sur  le site de covoyageur Triptrib et, dès que possible, je pars à la visite d'une ville le temps d’un week-end (prolongé) !

 

 Quel est ton dernier et ton prochain voyage ?

Je reviens tout juste d’un week-end à Malte. J’ai choisi cette destination car je ne pouvais partir que quelques jours. Une bonne transition sur mon prochain voyage dans un mois car je me dirige cette fois-ci vers l’Asie en commençant par les Philippines. Dépaysement et soleil assuré !

 

Quelle est ta destination préférée ? Quelle expérience recommanderais-tu ?

Mon pays « coup de cœur » restera l’Australie car il s’agit de ma première expérience aussi loin. Pour un jeune qui a envie de changement, d'aventure et de se rendre utile, je conseillerai le service volontaire européen. Ce programme regroupe énormément d‘aspects positifs.

 

Comment ce goût du voyage se ressent-il quand tu es en France ? 

Je côtoie inconsciemment des gens qui ont ce même goût du voyage et j’ai toujours cette curiosité vis-à-vis des étrangers que je peux rencontrer. Je fais aussi en sorte de provoquer ces rencontres en fonction des endroits où je sors. 

 

 As-tu rencontré des galères à l’étranger ? 

Les galères se résument aux bagages retardés, d’une semaine pour le Pérou, et d’un jour pour Madagascar. Sauf qu’à partir du moment où ils n’arrivent pas sur le tapis on ne sait pas quand/si on les retrouvera. La notion du temps et de l’administratif dans ces pays est totalement aléatoire !

 

Une anecdote à partager ?

Mes anecdotes se résument principalement à la nourriture. Ne comprenant pas un mot en arrivant en Pologne, j’ai eu quelques surprises : les pains au chocolat qui s’avéraient être fourrés aux épinards, les crêpes au fromage sucrées, les pâtes baignant dans du sirop à l’eau... On ne s’y trompe pas deux fois !

 

Quelle est ta situation aujourd'hui ? 

Je suis actuellement en service civique au département Europe International du CIDJ - Eurodesk. A la fin de mon contrat, je pars quelques mois en voyage dans le but de revenir ressourcée, en forme et prête à me consacrer à un travail en lien avec ces expériences.

 

As-tu déjà pensé à devenir une blogueuse-voyageuse ?

J’y pense, et si cela devait se concrétiser, ce serait pour donner des conseils et bons plans objectifs sur certains pays dont il est encore difficile de trouver des informations. Néanmoins, il y a une partie du voyage qui selon moi ne se raconte pas, il faut simplement le vivre pour comprendre et c’est pourquoi je ne conseillerai pas certains endroits plus que d’autres car chacun vis son aventure différemment.

 

Comment choisis-tu une destination ? 

Je suis regardante sur le climat et donc en fonction de la période à laquelle je peux partir, il n’est pas intéressant d’aller partout. Je parle en connaissance de cause : partir à Melbourne, en Australie pendant l'hiver n'était pas le choix le plus stratégique. Le budget intervient aussi dans le choix de la destination, mais ce sont surtout les discussions que je peux avoir avec d’autres voyageurs qui me confortent sur une destination que j’avais en tête. J’aime avoir les retours d'autres voyageurs.

 

12647003_924722797624380_4213104794681108780_n.jpg
940854_10153936322987244_1383033532897850734_n.jpg

 

12541059_912501572179836_8720620771297275707_n.jpg
13612121_10208152928874849_740417475613692245_n.jpg
Publié par : Centre d'Information et de Documentation Jeunesse (CIDJ)