#Un pays où j'ai appris : 2ème prix du concours photos

15 Février 2017
Les Philippines, une volonté de combattre nos peurs et de jeter sur la vie un regard plein d'optimisme

Les Philippines et la population de Tacloban City : des sourires et la volonté de changer les choses

Cela fait maintenant 10 mois que je suis aux Philippines en tant que volontaire internationale.

Je suis spécialiste des risques naturels et écologiste marin dans une petite ONG, travaillant avec les pêcheurs des iles de Samar et Leyte, les plus pauvres du pays. Installée à Tacloban City ville dévastée par le typhon Haiyan en 2013.

Je ne travaille pas à la reconstruction, mais j’aide les communautés et gouvernements locaux à mettre en place des programmes de gestions des ressources côtières, et je les conseille dans leur plans d’aménagement du territoire.

Arrivée là-bas, j’ai été accueillie par des sourires et par la volonté de changer les choses. Étant apparemment la seule femme noire qui s’est aventurée dans cette partie du pays, je suis un peu l’attraction de la ville !

Je pense que mon expérience est très bien résumée par cette photo. Elle a été prise à Tolosa, une petite ville au sud de Tacloban avec laquelle je travaille. Je me souviens que durant l’une des réunions avec la communauté, un père de famille est venu me voir, m’expliquant qu’après avoir vu autant de morts à la suite du typhon en 2013, ces enfants tremblent dès qu’il pleut ou que la mer est agitée.

Ce témoignage m’a beaucoup marquée. Donc pour moi, cette photo représente ces enfants, qui malgré leur peur de la mer, malgré le fait que la mer leur a souvent pris un parent ou un ami, regardent encore vers l’horizon avec optimisme et innocence.

C’est exactement ce que j’espère ramener en France et dans les DOM-TOM particulièrement (présence de cyclones oblige !) : cette volonté de combattre nos peurs et de jeter sur la vie un regard plein d’optimisme.

Publié par : Ministère de l'éducation nationale